Huit stars italiennes au chevet des réfugiés en Afrique

Une fois n’est pas coutume, le monde des Reality shows se met à l’humanitaire. On oublie les images véhiculées par Secret Story avec sa théorie de mensonges, ou des Anges de la télé-réalité, qui ne seraient anges que par leur plastique et selon les dires. Un projet de la télé-réalité se prépare à passer un nouveau cap, en délocalisant des people dans un camp de réfugiés en Afrique. Une première.

Qui a dit que « stars » rimait avec caprices et dédains ? Pour remédier à cette obsession, la première chaîne italienne, la Rai 1, a eu l’idée de réunir au milieu d’un camp de réfugiés en Afrique, une palette de stars, filmées comme dans les télé-réalités. Un programme qui affiche déjà des meilleures intentions, mais qui reste à découvrir. Mais pour une fois que les stars unissent leurs forces pour les plus diminues, pas question de bouder le projet.
Mais selon d’autres organismes, ce programme est une machination de l’être humain, et surtout de ces personnes vivant dans les camps de réfugiés, dépourvus de toute ressources.

Bronzage interdit

Des stars en Afrique il y en a eu. Sans mauvaises fois, certaines viennent aussi pour des actions caritatives. Pendant que d’autres s’y rendent pour admirer les paysages, et autres safari. L’idée d’une télé-réalité en Afrique peut rapidement être caricaturée d’opération loft ou bronzage sous les cocotiers. Mais la chaîne italienne a décidé de mettre en valeur l’humanitaire, plutôt que les paillettes. Huit stars italiennes de renommée internationale vont devoir mettre en avance leur relationnel, et retrousser les manches au service des nécessiteux d’Afrique, pendant deux semaines. Le projet baptisé « The Mission », en collaboration avec l’ONG Intersos (un organisme humanitaire), va venir en aide aux familles victimes de crime de guerre, exil forcée et autre maltraitances sociales.
Voir une Barbara de Rossi qui fera probablement partie du voyage, troquer ses Louboutins pour des bottes fangeuses et s’aventurer dans une vie cruelle, laisse à désirer. Seulement certaines humanitaires n’y voient pas la même chose. Dénonçant une instrumentalisation garantie de la douleur humaine.

Une idée louable ?

Ce qui est sûr est que The Mission ne fera pas que des heureux. Des associations et organisations dénoncent des pratiques malsaines pour ses familles africaines meurtrissent par une vie désastreuse. Change.org et Activism.org ont aussitôt lancé chacun une pétition et demandent l’annulation du programme. La télé-réalité qui se veut d’abord comme un programme de divertissement perd son image en « ridiculisant » ces familles. « Ça vous dirait de voir votre mère, qui a survécu à des violences inimaginables, être tournée en ridicule comme comparse d’un reality show ? », avance la plateforme de pétition Change.org. Mélanger le concept divertissement à une situation tragique est une atteinte aux Droits de l’Homme, selon certains détracteurs.

Pour les programmateurs du show cette « émission » relève plus d’un « docu-réalité », plutôt que du jeu. Ce qui en un mot signifie que les stars ne feront le voyage que pour de l’humanitaire. Pour Intersos qui défend le programme, le but est de renseigner et sensibiliser les gens sur la terrible réalité via ses ambassadeurs spéciaux.
Entre le 4 et 11 décembre prochain, les premières images de ce séjour sortiront pour un avant-goût du tournage en Afrique. En attendant, pro ou anti « The Mission » continuent de faire de la publicité au programme, qui se retrouve malgré tout sur le devant de la scène, sans même que la liste des participants ne soit dévoilée.