Hommage aux tirailleurs sénégalais du camp de Courneau

Patrick Boyer et Jean-Michel Mormone ont identifié 956 soldats d’Afrique noire, appelés les tirailleurs sénégalais, décédés au camp de Courneau et inhumés dans la nécropole nationale du Natus rapporte le quotidien régional Sud Ouest. Les noms des soldats africains seront affichés sur la plaque du mémorial, la répartition de leur origine est la suivante : « 69 soldats originaires du Bénin, 94 du Burkina Faso, 211 de Côte d’Ivoire, trois du Cameroun, quatre de France, 118 de Guinée, cinq de Madagascar, 306 du Mali, 11 de Mauritanie, 24 du Niger, un du Nigeria, 11 de Russie, 78 du Sénégal, auxquels s’ajoutent les 21 soldats qui n’ont pas encore été identifiés ».