Hollande décerne la Légion d’honneur aux héros du Thalys

Le Président français François Hollande a remis ce lundi la Légion d’honneur aux trois jeunes Américains, Spencer Stone, Alek Skarlatos et Anthony Sandler pour avoir évité un drame dans le train Thalys Amsterdam-Paris. Ils ont été honorés aux côtés du Britannique Chris Norman qui les a également aidé à maîtriser le suspect.

Deux jours après le carnage évité dans un train Thalys reliant Amsterdam aux Pays-Bas à Paris, en France, le suspect, un jeune Marocain a été placé en garde à vue. Alors que les trois jeunes Américains, Spencer Stone, 23 ans, Alek Skarlatos, 22 ans, Anthony Sadleret 23 ans, et le Britannique Chris Norman, 62 ans, qui ont permis d’éviter une tragédie ont été reçu ce lundi par le Président François Hollande qui leur a décerné la Légion d’honneur pour rendre hommage à leur courage.

Ces trois militaires présents dans le Thalys aidés du Britannique n’ont pas hésité à aller arrêter le suspect avant qu’il n’ouvre le feu. Ils ont réussi à le maîtriser avant qu’il ne soit arrêté à la gare d’Arras. « Face au mal du terrorisme, il y a un bien, vous l’incarnez, vous avaient permis d’éviter une tragédie, un massacre. Pour vous témoigner notre reconnaissance, j’ai tenu de façon exceptionnelle à vous remettre la Légion d’honneur; la plus haute distinction qu’il soit possible d’attribuer », a précisé le chef de l’Etat.

Ils n’ont pas agi seul puisqu’un passager français voulant rester dans l’anonymat a été le premier à tenter de maîtriser Ayoub el Khazzali, le jeune suspect. Un Franco-américain âgé de 51 ans a également tenté d’intervenir. Il a été blessé par balle et se trouve hospitalisé depuis samedi. Ces deux autres héros vont recevoir leur distinction plus tard.

Au même moment, les enquêteurs interrogent Ayoub El Khazzali qui maintient sa version des faits. Il nie tout acte terroriste précisant vouloir uniquement braquer les passagers et obtenir une rançon. Une version peu convaincante qui poussent les enquêteurs à vouloir prolonger sa garde à vue jusqu’à ce mardi.

Lire aussi :

 Attaque avortée dans un Thalys : le suspect nie tout acte terroriste

 Carnage évité dans un Thalys : le suspect serait un Marocain !