Hillary Clinton en voyage officiel à Dakar

Nicolas Sarkozy

Hillary Clinton prévoit une visite à Dakar, au Sénégal. Au cours de ce voyage officiel, du 1er au 2 août, la secrétaire d’Etat américaine tiendra un discours sur la politique africaine des Etats-Unis à l’université Cheikh Anta Diop (UCAD).

Pour sa première visite au Sénégal, en tant que secrétaire d’Etat, Hillary Clinton tiendra un discours sur la politique africaine des Etats-Unis devant les étudiants de l’université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, le lieu même où Nicolas Sarkozy avait prononcé son fameux et controversé discours de Dakar le 26 juillet 2007.

Selon l’Agence sénégalaise de presse, « Le discours devrait se tenir à la grande salle de conférence de l’UCAD et serait intitulé « The Speech of Dakar » (le discours de Dakar, ndlr) ». Ce voyage officiel, en compagnie d’une délégation diplomatique, va durer deux jours du 1er au 2 août.

Hillary Clinton s’était déjà rendue au Sénégal, en 1998, lorsqu’elle « n’était que » Première dame, épouse de l’ancien Président Bill Clinton. Pour ne pas louper son premier discours officiel, la ministre américaine des Affaires étrangères devra s’astreindre à un stricte langage diplomatique. Pour ne pas commettre la même bourde que l’ancien chef d’Etat français, lors de son discours de Dakar qui a fait couler beaucoup d’encre en France comme en Afrique.

Discours de Dakar : Sarkozy commet l’irréparable

Le discours « franc et sincère » de Nicolas Sarkozy, prononcé le 26 juillet 2007 à l’université Cheikh Anta Diop (UCAD), avait provoqué une levée de bouclier. A l’origine de cette polémique hors-norme, les propos de l’ancien président français sur l’Homme africain. Morceaux choisis :

Discours de Dakar

Nicolas Sarkozy
« Il (le colonisateur, ndlr) a pris mais je veux dire avec respect qu’il a aussi donné. Il a construit des ponts, des routes, des hôpitaux, des dispensaires, des écoles. Il a rendu féconde des terres vierges, il a donné sa peine, son travail, son savoir. Je veux le dire ici, tous les colons n’étaient pas des voleurs, tous les colons n’étaient pas des exploiteurs […] Le drame de l’Afrique, c’est que l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire. Le paysan africain, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l’idéal de vie est d’être en harmonie avec la nature, ne connaît que l’éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles. »

Quant à Hillary Clinton, elle ne se risquerait pas à prononcer ce genre de discours, au risque de mettre en porte-à-faux le président américain Barack Obama. Partiellement d’origine africaine, l’occupant de la Maison Blanche entretient des rapports cordiaux avec l’Afrique. L’allocution de la secrétaire d’Etat américaine à Dakar sera donc scrutée à la loupe. A suivre…

Lire aussi :

 Allocution de Nicolas Sarkozy, prononcée à l’Université de Dakar

 Rama Yade répond enfin à Sarkozy sur le discours de Dakar