Guinée: règlement du contentieux entre Areeba et l’Etat

La société de téléphonie Areeba s’est engagée à payer à l’État guinéen 15 millions d’euros représentant la moitié des plus values tirées de son rachat par la compagnie sud-américaine MTN, selon un communiqué gouvernemental publié samedi soir, rapporte Panapress. Le gouvernement d’Alpha Condé lui réclamait la semaine dernière 45 millions d’euros après le refus dans un premier temps par la compagnie de s’acquitter de la somme de 15 millions d’euros. Il lui reprochait d’avoir violé les clauses d’un contrat l’unissant à la société mère du numéro un de la téléphonie mobile dans le pays, Investcom sans son aval. Le différendsemble avoir été résolu après la visite vendredi dernier du Sud-Africain Sifiso Dabengwa, PDG du Groupe de téléphonie MTN au président guinéen Alpha Condé.