Guinée : mort suspecte de Moriba Junior Camara

La famille Camara attend avec impatience les résultats de l’autopsie qui seront connus jeudi. Lundi, le corps de leur fils aîné, Moriba Junior Camara, a été retrouvé inanimé dans la piscine de son domicile de Longueuil, au Canada. Les circonstances de sa mort ne sont pas encore déterminées.

Moriba « Junior », le fils aîné de l’ancien chef de la junte guinéenne, Dadis Camara, a été retrouvé mort lundi dans la piscine de sa résidence de Longueuil, au Canada. Selon les médias guinéens, des livreurs auraient constaté que le jeune homme manquait à l’appel, après avoir cogné, à plusieurs reprises, à la porte de son domicile, sans obtenir de réponse. Une amie dépêchée sur les lieux aurait par la suite découvert le corps de Moriba Junior Camara et contacté les services d’urgence. Pour l’instant, les circonstances de sa mort restent indéterminées et les policiers canadiens refusent toujours de confirmer l’identité de la victime.

« C’est l’autopsie du coroner qui nous révélera l’identité de la personne que nous avons retrouvée inanimée dans une piscine, lundi vers 19h00 », a affirmé à Radio Canada, Martin Simard, de la police de Longueuil. Il a ajouté que rien ne laissait penser à un acte criminel. Moriba Camara, âgé de 25 ans, était arrivé depuis plus d’un an au Canada pour poursuivre ses études universitaires.

Les médias mènent l’enquête

Certains sites guinéens d’informations se questionnent sur les circonstances de la mort du jeune homme. « Comment, un jeune homme (…) a pu se noyer dans les eaux d’une piscine dans un pays où la sécurité des piscines est stricte? (…) Nous ne sommes pas en présence des eaux d’un fleuve ou d’une mer agitées capables d’entrainer, donc de déséquilibrer un baigneur. Nous ne sommes pas dans ce cas de figure », ironise nlsguinee.

Le site affirme que le fils de Dadis Camara avait été « curieusement visité par une horde de revanchards qui l’en voulaient à mort pour des actes qu’ils reprochaient à son père ». « Après avoir raté le père, il n’est pas exclu que ceux-là, qui ont tout mis en œuvre pour l’évincer du pouvoir, ne soient derrière cette barbarie», ajoute l’article.

D’après infoguinée.com, le président par intérim de la Guinée Sékouba Konaté et l’ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo, se sont successivement rendus, ce mercredi, au domicile de Dadis Camara situé en banlieue de Conakry pour présenter leurs condoléances, suite au décès du fils de l’ancien chef de la junte. Pour l’instant, Dadis Camara n’a fait aucune déclaration et attend les résultats de l’autopsie qui devraient être connus ce jeudi.