Guinée: la Présidentielle maintenue ce dimanche par la CENI

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a décidé de maintenir à dimanche l’organisation de l’élection présidentielle en Guinée, malgré les demandes de l’opposition.

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a jugé que les conditions étaient réunies pour l’organisation de l’élection présidentielle dimanche prochain. Le porte-parole de la CENI, Amadou Salif Kébé, en a fait l’annonce mercredi.

« L’état des préparatifs du scrutin du 11 octobre est largement satisfaisant. Rien à notre niveau ne nous dit que nous ne pouvons pas aller aux élections le 11 octobre », a-t-il précisé à l’occasion d’une conférence de presse dans la capitale guinéenne Conakry.

« On est tous comptable de la situation de pauvreté de ce pays »

L’opposition, notamment l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), avait appelé à un report d’au moins une semaine du scrutin présidentielle le 1er octobre dernier. Elle a critiqué des dysfonctionnements dans la distribution des cartes d’électeur qui manquent encore à beaucoup de citoyens. La fiabilité des listes électorales est aussi mise en doute. Vendredi dernier, de violents affrontements sont intervenus entre militants du parti au pouvoir et ceux de l’UFDG dans la ville de N’zérékoré, au sud-est de la Guinée, faisant plusieurs dizaines de blessés. Le parti d’opposition avait indiqué que deux militants avaient été tués. Affirmation contredite par le préfet de la localité.

« Il s’agit aujourd’hui de demander aux Guinéens de voter utile. J’entends par voter utile, sortir de la démagogie ou de l’influence démagogique des différents candidats », avait rétorqué le directeur de campagne d’Alpha Condé, Kassory Fofana, contacté par Afrik.com. « On se connaît tous. La plupart des candidats ont géré ce pays, on est tous comptables, y compris moi, de la situation de pauvreté de ce pays. Le Pr.Alpha Condé a été de loin le plus performant de tous les autres qui ont gouverné ce pays », avait-il conclu.