Guinée : « Il nous faut des entreprises minières responsables », selon le ministre des Mines

Depuis 48 heures, des membres du gouvernement ont pris fonction à Conakry. C’est le cas, du Ministre d’Etat de la Sécurité et de la Protection Civile Abdoul Kabélé Camara, du Ministre des Mines et de la Géologie Abdoulaye Magassouba. Ce dernier s’est engagé à donner une nouvelle dynamique au secteur minier pour développer le pays.

De notre correspondant

Ils ont déjà commencé à s’atteler au travail ! Depuis 48 heures, des membres du gouvernement ont pris fonction à Conakry. C’est le cas, du Ministre d’Etat de la Sécurité et de la Protection Civile Abdoul Kabélé Camara qui a été installé ce vendredi 8 janvier. Il a déclaré : « Je tiens particulièrement avant tout propos à rendre un hommage aux forces armées guinéennes. Je vous prie de transmettre ma fierté à vos hommes. Je suis fier de vous. Vous êtes la colonne vertébrale de l’Etat. Je m’engage de conduire la police sans discrimination dans la transparence pour le bonheur du peuple de Guinée ».

La veille, le jeudi 7 janvier, le nouveau ministre des Mines et de la géologie Abdoulaye Magassouba est entré en fonction en remplacement de Kerfala Kourouma. Il a été installé dans ses fonctions au dit ministère par le Secrétaire général du gouvernement Sékou Kissi Camara. Le ministre sortant Kerfalla Yansané lors de son intervention a tenu à remercier le Président Alpha Condé qui l’a nommé à ce poste depuis deux ans. Selon lui, les deux ans qu’il a passé ont été des années difficiles et exaltant. Et d’expliquer : « Difficile à cause du contexte international qui reste marqué par la baisse de la croissance en Chine, la baisse de du prix du fer qui est passé de 100 dollars à 50 dollars la tonne.

Et le ministre des Mines de poursuivre : « Je suis aujourd’hui animé par un sentiment d’humilité. Je tiens à rassurer ceux qui m’ont choisi mon ferme engagement pour chaque acte que je vais poser dans ce ministère pour le développement du pays ». Il admet «que le chemin à parcourir ne sera pas facile, mais l’intérêt commun va nous guider pour la réussite. Les investisseurs doivent être traités avec courtoisie. L’attraction des investisseurs est la clé de la réussite ». Il promet également que « l’accent sera mis sur la bonne gouvernance, la transparence. Chacun va être jugé par ses actes. Nous devons nous engager à parachever les réformes engagés. Nous avons besoin d’entreprises minières responsables ».