Guinée : Doumbouya envoie en prison deux ministres sous Condé


Lecture 1 min.
Mamady Doumbouya, présidengt de, la Transition en Guinée
Le président de la Transition en Guinée, Mamady Doumbouya

La traque se poursuit en Guinée où deux anciens ministres, en service sous le régime de l’ex-Président Alpha Condé, ont été envoyés en prison.

La junte militaire au pouvoir en Guinée est en train de mener une véritable chasse à l’homme dans les rangs des anciens dignitaires du défunt régime d’Alpha Condé. Le ministre de la Sécurité sous Alpha Condé (2010-2020), Albert Damantang Camara, et celui en charge de l’Urbanisme et de l’habitat, Ibrahima Kourouma, ont été placés sous mandat de dépôt.

Ainsi en a décidé, ce jeudi 21 avril 2022, à Conakry, la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF). Pour sa part, Mamadi Camara, ministre de l’Economie sous, le même régime du Président Condé, a été placé sous contrôle judiciaire par la CRIEF, mise en place par les militaires au pouvoir. Les trois personnalités sont poursuivies pour détournement et complicité de détournement de deniers publics, enrichissement illicite, corruption et blanchiment.

Alpha Condé lui-même est visé par une plainte avec des preuves matérielles transmise au Procureur général près la Cour d’appel de Conakry. Cette requête contre l’ancien dirigeant est déposée par le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), qui évoque « un premier lot de preuves de dénonciations des crimes et exactions commis sous le régime d’Alpha Condé ».

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter