Guinée : deux officiers, accusés de violences, nommés ministres

Le commandant Claude Pivi et le lieutenant-colonel Moussa Tiegboro Camara, mis en cause dans les violences en Guinée, ont été «confirmés» à leurs postes de ministres au sein du cabinet du président de la transition, selon un décret lu mardi par les médias d’Etat, indique camer.be. Ces deux militaires feront donc partie du cabinet du président de la transition, le général Sekouba Konaté, à la tête du pays depuis que le chef de la junte, le capitaine Moussa Dadis Camara, a fait l’objet d’une tentative d’assassinat le 3 décembre 2009.