Guinée : deux morts dans l’éboulement d’une mine d’or à Silabada

Les mines d’or continuent de faire des victimes en Guinée et d’endeuiller de nombreuses familles, notamment dans la préfecture de Siguiri. Deux jeunes pleines de vie ont rendu l’âme, dans la journée du jeudi, dans la mine de Silabada, relevant de la sous-préfecture de Doko.

Quittant leurs familles respectives, les deux garçons rêvaient de faire fortune dans les mines d’or. Malheureusement, leur aventure a tourna au cauchemar, après l’éboulement d’une mine à Silabada, le jeudi dernier. Il a fallu aux secouristes quatre heures de fouille pour retrouver les 3 personnes coincées à l’intérieur de la mine.

Mamadou Diallo, célibataire âgé de 21 ans, et Sidiki Condé, marié et père d’un enfant, y ont perdu la vie. Comme un miracle, le troisième orpailleur, du nom de Madou Kanté, a eu plus de chance. Victime d’asphyxie, il a été très rapidement évacué au centre de santé de Doko.

Mamady Condé, un des responsables de la mine de Silabada, a apporté des précisions sur l’incident. «C’est très tôt le jeudi matin, après une grande pluie, pendant la nuit, que ces jeunes se sont introduits dans la mine. Elle n’a pas tardé à tomber pour leur couper la route, les empêchant de sortir et même de respirer. On est rapidement venu au secours. Malheureusement, deux personnes ont été retrouvées mortes. Un autre jeune était asphyxié », a-t-il expliqué.