Guinée, Côte d’Ivoire, Sénégal : Tiken Jah Fakoly avertit Condé, Ouattara et Macky Sall

Tiken Jah Fakoly

 Alors qu’il était l’invité, ce dimanche 29 décembre 2019, de l’émission « Grand Jury » sur une chaîne de radio sénégalaise, le chanteur ivoirien Tiken Jah Fakoly a tenu à mettre en garde les dirigeants africains qui aspireraient à un troisième mandat.

Le Président du Sénégal, Macky Sall

« Pas de 3e mandat au Sénégal ou en Afrique, car ça bloque les nouvelles générations. Au Sénégal, Y en a marre n’acceptera jamais un 3e mandat de Macky Sall ». C’est l’avis du chanteur ivoirien, Tiken Jah Fakoly, alors qu’il était invité dans l’émission Grand jury de la RFM (Radio Futurs Médias), à Dakar, au Sénégal. Le musicien va plus loin, menaçant que « nous allons nous battre contre les Présidents qui ont décidé de faire un 3e mandat. Nous allons venir au Sénégal pour barrer la route à Macky Sall, s’il se représente pour un 3e mandat ».

Le Président de la Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara

Tiken Jah Fakoly se dit convaincu que « dans un Etat normal, Bédié, Ouattara et Gbagbo ne doivent plus diriger. Ils ont fait leur temps. Ce sont des dirigeants qui appartiennent au passé. Ils ne doivent plus se représenter à une élection présidentielle ». Et de dénoncer : « Je suis opposé farouchement à un troisième mandat en Afrique, parce que ce n’est pas bon pour l’émergence d’une nouvelle génération de dirigeants ».

Ainsi, Tiken Jah Fakoly dit invalider un troisième mandat pour les Présidents sénégalais, Macky Sall, ivoirien, Alassane Ouattara et guinéen, Alpha Condé. Il se dit en outre prêt à mener le combat aux côtés des populations concernés. « Partout où il sera question de 3e mandat, nous allons nous battre pour barrer la route. Parce que nous pensons que dans le processus démocratique actuel de l’Afrique, les 3e mandats ne sont pas bons. Il faut que les régimes changent ».

Le Président de la Guinée, Alpha Condé

Selon le chanteur de reggae, « si un Président s’installe pendant un temps, cela devient une dictature. Donc, je suis opposé à un 3e mandat au Sénégal, en Côte d’Ivoire et en Guinée. Partout où il sera question de 3e mandat, je viendrais aider les peuples à barrer la route ».

A lire : Tiken Jah Facoly invite les dirigeants africains à ne pas s’accrocher au pouvoir