Guinée : Cellou Dalein Diallo contre « des Législatives pour favoriser un 3ème mandat »

Cellou Dalein Diallo, président de l'UFDG

Cellou Dalein Diallo, président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), est plus que jamais décidé à combattre la réforme constitutionnelle du Président Alpha Condé. Il affirme qu’il « n’est pas question que les Législatives prochaines se tiennent afin de favoriser un troisième mandat pour Alpha Condé ».

« Nous sommes déterminés à faire barrage à cette mascarade électorale qui prépare un 3ème mandat ». Ces propos sont de Cellou Dalein Diallo Président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG). La preuve qu’il reste déterminé à poursuivre le combat contre la réforme constitutionnelle du Président Alpha Condé. Dans ce sillage, il a invité « les guinéens à s’armer de courage et de détermination pour continuer le combat contre une présidence à vie ».

Faisant preuve de plus de détermination, il déclare « qu’il n’est pas question que les Législatives prochaines se tiennent afin de favoriser un troisième mandat pour Alpha Condé ». Il considère en clair que l’organisation des élections législatives vise simplement à « maintenir illégalement le Président Alpha Condé au pouvoir ». Pendant ce temps, la Haute Autorité de la Communication (HAC) a invité, ce lundi 20 janvier 2020, les partis politiques et les médias à une rencontre dédiée à la couverture médiatique de la campagne électorale pour ces élections législatives qui auront lieu le 16 février prochain et qui a effectivement démarré ce 16 janvier.

Ladite rencontre est convoquée au moment « où la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) attend le reste de l’enveloppe qui lui est allouée, pour l’organisation de ces élections. Mais aussi, au moment où l’opposition demande à la Cour Constitutionnelle de constater l’irrecevabilité des candidatures déposées à la CENI et la forclusion de tous les candidats ».