Guinée : Alpha Condé à la disposition de la Céni

Après trois mois de conflit social, le pouvoir guinéen et les partis de l’opposition ont trouvé un accord en vue de l’organisation des élections législatives. Les manifestants ont obtenu la participation des Guinéens de l’étranger au vote ainsi que la banalisation du rôle de la société sud-africaine de saisie Waymark. Le président guinéen Alpha Condé, de passage à Paris et en direction de Londres pour participer au Sommet du G8, a tout d’abord remercié Abdou Diouf, le président de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour avoir servi de médiateur dans les négociations entre l’Etat guinéen et son opposition. Avant d’affirmer qu’il respectera l’agenda fixé par la Commission électorale nationale indépendante pour l’organisation des prochaines élections législatives.

 Elections en Guinée : victoire de la rue ?