Guerre en Ukraine : l’Union Africaine interpelle (encore) la Russie


Lecture 2 min.
Moussa Faki Mahamat (Union Africaine)
Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l'Union Africaine

L’Union Africaine s’est une nouvelle fois invitée dans la guerre en Ukraine déclenchée par la Russie. Le chef de la Commission de l’institution, Moussa Faki Mahamat, a appelé au dialogue pour mettre fin au conflit.

Moussa Faki Mahamat, chef de la Commission de l’Union Africaine, a lancé une adresse à la Russie, insistant que dans la guerre en Ukraine, le droit international doit être respecté. Cette sortie fait suite à un appel téléphonique du ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. Ce dernier évoque une « nouvelle phase » de l’attaque russe en Ukraine.

« J’ai souligné la nécessité de respecter le droit international et appelé au dialogue pour une solution pacifique au conflit entre la Russie et l’Ukraine », a précisé, dans un message sur Twitter, M. Faki, qui dirige la branche exécutive de l’UA. Ses déclarations interviennent alors que la Russie a mené plusieurs frappes aériennes dans l’Est de l’Ukraine.

Il s’agit de la seconde sortie officielle de l’institution africaine, depuis le déclenchement de la guerre en février dernier. En effet, le mercredi 9 mars 2022, le président en exercice de l’Union Africaine, le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, avait demandé à son homologue russe, Vladimir Poutine, un cessez-le-feu durable en Ukraine.

Le dirigeant sénégalais avait, sur Twitter, salué « l’écoute et la disponibilité » du Président russe « à maintenir le dialogue pour une issue négociée du conflit ». Sauf que depuis lors, la guerre, en plus de se poursuivre, s’est intensifiée. Preuve que Poutine n’a pas prêté une oreille attentive aux interpellations de l’UA.

A lire : Guerre en Ukraine : ce que l’Union Africaine a dit à Poutine

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter