Giresse n’entraînera pas les Simbas

Alain Giresse a définitivement refusé de diriger la sélection nationale de football de la République démocratique du Congo. L’ex-entraîneur du Toulouse football club et du club de la Royale air force marocaine était en pourparlers avec la fédération congolaise de football depuis la mi-octobre.

Giresse n’entraînera pas les Simbas

Alain Giresse a définitivement refusé de diriger la sélection nationale de football de la République démocratique du Congo, annonce la BBC. L’ex-entraîneur du Toulouse football club et du club de la Royale air force marocaine était en pourparlers avec la fédération congolaise de football depuis la mi-octobre, après que Joseph Mukeba ait quitté son poste pour entraîner le club sud-africain des Zulu Royals. Lundi matin, le journal français L’Equipe annonçait la nomination du technicien français chez les Simbas. Mais la radio britannique cite le directeur administratif et financier de la Fédération congolaise, selon lequel « Alain Giresse a refusé l’offre la semaine passée. Avant d’ajouter : « Nous sommes en discussion avec l’entraîneur anglais Mick Wadsworth (…) attendu à Kinshasa avant la fin de la semaine ». Les Simbas participent à la Coupe d’Afrique des Nations 2004, où ils affronteront en poule le Rwanda, la Guinée et la Tunisie. Ils n’ont pas gagné cette compétition depuis 1974.

Des nouvelles de la Ligue des champions

L’USM Alger s’est mise en danger dans la demi-finale aller de la Ligue de champions en concédant le match nul – un but partout – face à l’Enyemba (Nigeria), vendredi soir, au Stade du 5 juillet, à Alger. Les Algériens, supérieurs dans le jeu, n’ont pas su concrétiser toutes leurs occasions, malgré l’expulsion à la 69è minute d’Ojibade. Les Nigérians reçoivent les « Usmistes » le 8 novembre prochain pour confirmer leurs belles performances et accéder à la finale. Dans l’autre demi-finale, les Egyptiens de l’Ismaïlia ont battu l’Espérance de Tunis, pourtant invaincue durant les matchs de poule, sur le score de 3 buts à un, annonce La Presse. Un but qui pourrait s’avérer décisif pour les Tunisiens lors du match retour, le 15 novembre prochain à Radès en Tunisie.

Springboks contre All-Blacks

L’Afrique du Sud s’est qualifiée samedi pour les quarts de finale de la Coupe du monde de rugby, en Australie, en disposant des Samoa sur le score de 60 à 10. Un score qui reflète mal les efforts déployés durant tout le match par les rugbymen du Pacifique pour créer du jeu à la main et porter le danger chez leurs adversaires. Des attaques devant lesquelles les Springboks ont montré une rigueur défensive à toute épreuve. Ces derniers ont surtout parfaitement profité de leurs balles de récupération pour lancer des contre-attaques assassines et inscrire huit essais dans la partie. En terminant deuxième de son groupe derrière l’Angleterre, l’Afrique du Sud est condamnée à affronter en quart de finale des All-Blacks néo-zélandais qui ont également dû batailler pour arracher la victoire à de vaillants Dragons gallois.

Les Kenyans sans pitié

Une fois n’est pas coutume, les Kenyans ont totalement dominé le marathon de New York, remporté par Martin Lel chez les hommes et par Margaret Okayo chez les femmes. En 2h10’30 », Lel s’impose devant ses deux compatriotes, Rodgers Rop (2h11’11 ») et Christopher Cheboiboch (2h11’23 »). Margaret Okayo (2h22’31 ») s’est même permis le luxe de battre le record de l’épreuve qu’elle avait établi en 2001. Elle s’impose devant sa compatriote championne du monde et grande favorite de l’épreuve, Catherine Ndereba (2h23’04 »), et la Néerlandaise d’origine kenyane Lornah Kiplagat (2h23’43 »).