Ghana : près de 64 milliards FCFA détournés dans le projet des logements de Saglemi

Le ministre des Travaux publics et du Logement du Ghana, Samuel Atta Akyea, a accusé l’ancien gouvernement Mahama d’avoir détourné plus de 114 millions de dollars (63,8 milliards FCFA) dans le projet de logement de Saglemi. Selon lui, cela a été révélé dans un rapport d’audit réalisé par la Ghana Institution of Surveyors.

Le ministre du Logement a révélé que « le Ghana Institute of Surveyors a publié un rapport montrant que ce qui est sur le terrain, mesuré par rapport à l’argent reçu, fera ressortir un chiffre d’environ 114 millions de dollars (63,8 milliards FCFA). Il est indiqué noir sur blanc que le montant payé à l’entrepreneur est de 179 904 752,5 dollars (100,7 milliards FCFA). Il est clairement indiqué que le total des travaux sur le terrain est de 64 millions de dollars (35,8 milliards FCFA), la différence vous donne les 114 millions de dollars (63,8 milliards FCFA) dont je parle ».

En revanche, le Département des enquêtes criminelles (CID) du service de police a ouvert une enquête sur la question en interrogeant l’ancien ministre du Logement et d’autres ministres de l’administration Mahama John Dramani, pour avoir prétendument « gonflé » 1 500 unités des projets de logement à coût abordable de Saglemi.

Les 2 172 acres sur lesquels est situé le projet d’habitation de Saglemi ont été acquis en 2002. Le 15 août 2012, feu John Evans Atta Mills a donné l’approbation exécutive au ministère des Ressources hydrauliques, des Travaux publics et du Logement, pour la mise en œuvre du projet. Le projet impliquait la construction de 5 000 unités de logement où le public, grâce aux prêts immobiliers du Ghana, pouvait acheter une maison grâce à une hypothèque.

Candidat pour les prochaines élections présidentielles du 7 décembre 2020, John Dramani Mahama, fut président de la République du Ghana du 24 juillet 2012 au 7 janvier 2017, soit 4 ans, 5 mois et 14 jours. Et c’est sa gestion qui est incriminée dans ce rapport rendu public par le ministre du Logement.