Ghana : 18 morts dans une mine d’or illégale

Dix-huit personnes, dont quatorze femmes, sont mortes, ensevelies dans une mine privée illégale dans le nord-ouest du Ghana, rapporte mercredi La Nouvelle République. « C’est l’accident de mines le plus grave de l’histoire du pays », a déclaré un officier de police. Une trentaine de personnes travaillaient dans cette mine illégale située à Dompoase. Dopées par l’envolée des cours de l’or, le nombre des mineurs illégaux, appelés « galamsey », s’est multiplié ces dernières années au Ghana, second producteur du métal jaune.