Génocide rwandais : une rwandaise condamnée à 10 ans de prison ferme aux Etats-Unis

Beatrice Munyenyezi, une Rwandaise âgée de 43 ans, installée aux Etats-Unis, dans le New Hampshire depuis 1998, a été condamnée à dix ans de prison ferme pour avoir caché son implication dans le génocide rwandais de 1994 lors de sa demande de naturalisation, rapporte ce mardi Le Figaro. La justice américaine lui reproche de ne pas avoir précisé qu’elle appartenait au Mouvement révolutionnaire national pour le développement (MRND) alors au pouvoir et qui a contribué au massacre de 800.000 Tutsis et Hutus modérés. « Elle a usurpé le statut très prisé de citoyen des Etats-unis », a écrit le juge Stephen McAuliffe dans un communiqué diffusé par le département de la Justice. « L’accusée a personnellement participé au meurtre d’hommes, de femmes et d’enfants pour la seule raison qu’ils étaient dits Tutsis », a-t-il ajouté.