Gbagbo en vedette sur CANAL+

Coup de tonnerre dans le concert médiatique international : le président sortant de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo, se retrouve mercredi 12 janvier à 19h10 (heure française) l’invité vedette de l’émission phare de CANAL+ en clair, Le Grand Journal.

Laurent Gbagbo aurait donné très cher pour l’exposition exceptionnelle que les chaînes françaises CANAL+ et i>télé (chaîne d’information en continu) lui offrent gratuitement le mercredi 12 janvier 2011 : quelle meilleure tribune française que l’émission phare de la chaîne, « Le Grand Journal », pour redorer son blason et défendre sa position de Président légitime, appuyé sur la constitution de son pays et le libre exercice de ses pouvoirs et contre-pouvoirs.

L’intervention de Laurent Gbagbo sur CANAL+ casse le consensus médiatique qui prévalait jusque là en Occident et montre un président calme et déterminé, face aux questions sans concession d’un Michel Denisot au mieux de sa forme -et qu’on ne savait pas jusque là aussi passionné par la Côte d’Ivoire.

Dans la guerre de communication que se livrent désormais les deux présidents, la pièce CANAL+ est un coup inattendu qui prend un peu par surprise le camp Ouattara : est-ce aussi un signal, pour un Groupe fortement investi en Côte d’Ivoire, qu’il est temps de discuter et de sortir du blocage, pour construire une solution ivoirienne équilibrée à une querelle née en Côte d’Ivoire? S’inspirant du récent éditorial de Béchir Ben Yahmed dans l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique, serait-il temps d’abandonner les anathèmes réciproques pour accepter que « celui avec lequel je ne suis pas d’accord n’ait pas forcément tort, a fortiori tous les torts » ?

 L’interview de Gbagbo par Michel Denisot