Gambie : libération sous caution refusée à un ex-ministre de Jammeh

L'ancien Président de la Gambie, Abdul Azez James Junkum Jammeh dit Yahya, chapelet et Coran en main

La libération sous caution d’un ministre de l’ex-Président Yahya Jammeh, Yankuba Touray, a été refusée par la justice de la gabie. L’homme est soupçonné d’implication dans l’assassinat d’un ministre.

Les faits à lui reprochés remontent aux années 1990. Yankuba Touray, un ministre de l’ex-président Yahya Jammeh, soupçonné d’implication dans l’assassinat d’un ministre et celui de soldats lors d’une tentative de coup d’Etat dans les années 1990, a vu la justice gambienne rejeter, ce lundi 15 juillet 2019, sa demande de libération sous caution.

C’est lors d’une audience que la Haute Cour de justice de Gambie a rejeté la demande de Yankuba Touray, membre de la junte de Yahya Jammeh lors de son accession au pouvoir par un putsch, alors que l’ancien Président Dawda Keraba Jawara se faisait éjecter. La justice souligne que l’accusé encourait la prison à perpétuité ou la peine de mort. L’audience est renvoyée au14 octobre prochain.

Arrêté le 26 juin lors de son audition par la Commission vérité et réconciliation (TRRC) pour avoir refusé de répondre aux questions de la TRRC qui l’interrogeait sur son implication présumée dans des crimes, Yankuba Touray est soupçonné d’implication dans l’assassinat du ministre des Finances en juin 1995 et celui de soldats lors d’une tentative de coup d’Etat manquée en novembre 1994.