Gambie : Adama Barrow salue la campagne antidrogue nigériane

Adama Barrow
Le Président de la Gambie, Adama Barrow

Le Président gambien, Adama Barrow, a salué la décision de l’Agence nationale nigériane de lutte contre la drogue (NDLEA), de signer l’accord avec la DLEAG, affirmant que cela renforcerait et intégrerait les membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, en particulier dans la guerre contre le trafic et l’abus de drogue.

Le Président gambien, Adama Barrow, a salué l’engagement du Nigeria dans la guerre contre le trafic et l’abus de drogues illicites, appelant à une plus grande collaboration entre les organismes chargés de l’application des lois antidrogue en Afrique et dans le monde en général. C’était jeudi, à la State House de Banjul, lorsqu’il a reçu le général de brigade Mohamed Buba Marwa, directeur général de l’Agence nationale nigériane de lutte contre la drogue (NDLEA).

« Les cartels de la drogue fonctionnent comme un réseau et sont liés. En tant que telles, les institutions qui les combattent doivent également s’associer et travailler ensemble. Toute la Gambie a un invité important en la personne de Général Marwa, dont nous avons tant entendu parler des traits de leadership », a déclaré le chef de l’État gambien.

Dans ses remarques, le général de brigade Mohamed Buba Marwa, directeur général de l’Agence nationale nigériane de lutte contre la drogue (NDLEA), a exprimé sa satisfaction que la Gambie soit un partenaire volontaire dans la lutte contre les cartels de la drogue dans la sous-région ouest-africaine. « Nous sommes confrontés à des ennemis de la pire catégorie et nous avons donc besoin de tout le soutien et des partenariats aux niveaux national, régional et international », a-t-il déclaré.

Le patron de la NDLEA a révélé que les succès enregistrés par sa structure, de janvier à ce jour, ont été rendus possibles par la volonté politique du Président nigérian Muhammadu Buhari, d’éradiquer le double fléau du trafic et de l’abus de drogues illicites en provenance du Nigeria, et son soutien continu au travail de l’agence.