Galerie de peintures en ligne : le choix du Net

Anneyoro.com, une galerie de peinture en ligne à visiter. En un clic, Afrik s’est retrouvé plongé dans un univers à part, plein de vie, de chaleur et de couleurs. Cet univers, c’est celui d’Anne Yoro, qui a choisi le Net pour exposer. Artiste-peintre autodidacte de talent, elle nous propose de découvrir son œuvre à travers différentes séries de tableaux, toutes consultables en ligne, pour le plus grand ravissement de l’œil et du cœur. Interview plaisir.

Par Koceila Bouhanik

Exposer ses œuvres sur le Net. C’est le parti pris adopté par l’artiste peintre franco-ivoirienne Anne Yoro. Des peintures, « lumineuses, zens et éthérées », empruntes d’une profonde spiritualité célébrant la vie et l’universalité des cultures. Elle s’explique sur l’interprétation de son art. L’occasion de découvrir une partie de sa personnalité intimiste et généreuse.

Afrik.com: Pourquoi avoir utilisé Internet comme support pour exposer votre travail ?

Anne Yoro :
La réponse est simple. Internet est un outil vraiment intéressant en cela qu’il offre la possibilité d’une très grande diffusion. Il me permet également d’envisager les choses avec un certain détachement. C’est-à-dire qu’il octroie une indépendance à l’artiste.

Afrik.com : Certes, mais Internet n’enlève-t-il pas une certaine dimension artistique à votre travail dans la mesure où on ne peut apprécier vos œuvres que sur écran ?

Anne Yoro :
Si, il est vrai que la matière ou la couleur ne sont pas toujours rendues comme je le souhaiterais, mais en tant que peintre, le Net me permet d’aller à l’essentiel : d’être vu pas des personnes qui ne rentreraient jamais dans une galerie … Ce que je cherche, c’est parvenir à retranscrire une identité commune et consolidée des hommes en présentant mes tableaux au plus grand nombre, car je pense sincèrement que toutes les formes d’art devraient être des éléments fédérateurs.

Afrik.com : Il y a une indéniable influence africaine dans votre style, est-ce voulu ?

Anne Yoro :
Ivoirienne et Française, je suis ouverte à toutes les influences positives. Cette double culture est d’une grande richesse et nourrit mon inspiration. Mais attention, je ne revendique rien, ni d’un côté, ni de l’autre : je suis ce que je suis, noire et blanche, blanche et noire à la fois. Je crois que la mixité apporte beaucoup, et en premier lieu une réflexion sur la relativité de la différence.

Afrik.com : Quels sont vos thèmes de prédilection ?

Anne Yoro :
Tout d’abord, la vie et actuellement la notion de vie spirituelle et de vie matérielle. J’essaie d’aborder le thème de l’universalité des cultures …

Afrik.com : Quelle place a l’Homme dans votre œuvre ?

Anne Yoro :
Pour des scènes de marché, d’exode ou de maternité, je mets en scène des personnages. Là encore, il s’agit de rapprocher les genres.

Afrik.com : Quels sont les éléments de votre technique picturale ?

Anne Yoro :
J’utilise une technique dite mixte, qui est en fait un mélange de peinture et de tous types de matériaux que je trouve intéressants. Je ne me limite pas à un style ou à une technique en particulier.

Afrik.com : En somme, qui êtes-vous ?

Anne Yoro :
Je suis la somme d’une multitude d’interactions, à commencer par ce que m’ont transmis mes parents. J’évolue constamment grâce aux formidables rencontres que je fais, qui m’apportent énormément et qui nourrissent aussi mon art, grâce à ce qui m’arrive tous les jours et à ce qui se passe autour de moi. Nous sommes des éternels étudiants, et en cela, j’essaye de vivre au jour le jour, de la manière la plus positive dont je sois capable. C’est la même chose en ce qui concerne la peinture, où j’essaye de rendre le meilleur de moi-même car peindre est un besoin vital, de même qu’un plaisir. Un artiste n’est finalement que le creuset de la vie et il redonne au monde ce que celui-ci lui a donné, d’après sa propre sensibilité. Mais le plus important reste, je crois, d’être à l’écoute de l’autre, de le comprendre. N’oublions pas que tout est question de relativité.

Afrik.com : Quelle est la suite de l’aventure en ligne ?

Anne Yoro :
D’ici peu, le site sera mis à jour et présentera, outre mes nouveaux tableaux, le travail d’autres artistes. Le site sera également une tribune pour d’autres associations avec lesquelles je suis en contact, et pourquoi pas, pour votre journal…

 Visiter le site d’Anne Yoro

 mot de passe pour les archives : sol. Pour découvrir l’ancienne période artistique de l’artiste. A voir