Gabon : un vendeur de chanvre dans les mailles de la gendarmerie de Bitam

Patrick Obiang, un gabonais, vient d’être arrêté pour trafic de drogue par les agents en poste à la brigade de gendarmerie de Bitam (nord), rapporte le quotidien l’Union de ce lundi.

Notre correspondant au Gabon

Au moment de son arrestation par la maréchaussée, Patrick Obiang était en possession de 5 bottes de joints qu’il s’apprêtait à écouler dans le marché du chanvre. Il a affirmé aux éléments de la gendarmerie qu’il vendait le chanvre pour subvenir aux besoins de sa famille.

Selon le quotidien, M. Obiang appartient à un vaste réseau qui a ses origines à Mefoupe, dans le Cameroun voisin et pour point de chute le chef-lieu du département du Ntem (nord du Gabon), où le produit est commercialisé.
‘’Dans cette partie du Grand nord, le chanvre indien se vendrait sans état d’âme (…). Il serait acheté par certains ouvriers de Siat-Gabon et par de nombreux habitants de Bitam’’, souligne le journal.

Les jeunes scolarisés sont également les acheteurs de ce produit dangereux qu’ils consomment parfois dans les lieux publics et souvent avant d’aller en classe. ‘’On les reconnaît par leurs comportements qui frisent la psychopathie. Une grande perte pour les familles qui fondent leurs espoirs sur cette progéniture’’, indique l’Union, appelant les autorités politiques, administratrices et militaires à multiplier les campagnes de sensibilisation sur les dangers de cette herbe.