Gabon : Pierre Mamboundou dénonce la préparation d’un coup d’Etat

Le leader de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), Pierre Mamboundou, 63 ans a déclaré samedi, au cours d’une conférence de presse à Libreville, qu’un coup d’Etat est en préparation.

Notre correspondant au Gabon

Le leader de l’UPG, qui s’est indigné du comportement de certains acteurs politiques obsédés par l’idée d’exercer la fonction présidentielle, a qualifié cette situation « d’inadmissible et d’inacceptable ». Il a affirmé par ailleurs, sans citer leurs noms, que ces acteurs politiques se réunissent régulièrement à Libreville afin d’échafauder leurs funestes stratagèmes, semant la confusion et la psychose dans l’esprit du peuple.

Il a demandé à ces « agitateurs » d’être patients et de respecter les dispositions constitutionnelles. « Il n’y a pas d’empêchement définitif du président de la République (…) A ce titre, toute spéculation relève de la malveillance politique », a-t-il souligné. Ces mêmes acteurs politiques, selon M. Mamboundou, envisagent une nouvelle modification de la Constitution, afin « d’instituer la désignation du président de la République par le billet du suffrage universel indirect ».

Cette modification de la Loi fondamentale, selon le leader de l’UPG, « tendrait à priver le peuple gabonais de sa principale prérogative ». Laquelle sera confiée désormais aux seuls députés et sénateurs. Aussi, a-t-il appelé les forces de l’opposition à se mobiliser pour faire échec à une telle initiative, qui serait mortifère pour la démocratie gabonaise. Il envisage de sensibiliser les parlementaires sur cette question.