Gabon : les jeunes à l’école de la démocratie

Les travaux du forum national des jeunes pour le vote et la démocratie
ont démarré jeudi matin, au siège du Conseil économique et social, à Libreville.

A Libreville,

Organisé par le Réseau des organisations libres de la société civile
pour la bonne gouvernance au Gabon ( ROLBG) avec l’appui du fonds des Nations- Unies pour la démocratie (FNUD) et l’ambassade des USA au Gabon, ce forum qui s’intègre dans le cadre du projet « Appui à
l’implication des jeunes dans les processus électoraux au Gabon »
devrait être, selon Georges Mpaga, directeur du projet, une plateforme
de conscientisation des jeunes (18 à 30 ans) sur les questions liées à
la politique, notamment aux processus électoraux dans cinq communes
reparties dans quatre provinces du Gabon dont l’Estuaire, Lambaréné,
Port-Gentil et Oyem.

« J’interpelle, à cet instant solennel, les jeunes à prendre en main
leur destin en devenant les hérauts qui vont porter à son accomplissement la vision d’un Gabon démocratique. J’invite les jeunes à débattre ouvertement de la démocratie, de ce qu’ils pensent du processus électoral, de leur positionnement sur l’échiquier
démocratique », a lancé Georges Mpaga, à l’ouverture du forum.

De nombreux jeunes rencontrés au Conseil économique et social
(CES), à l’occasion de ce forum affichent de grosses ambitions politiques. Ils estiment que ce genre de rencontre devrait leur permettre d’apprendre beaucoup sur le rôle des acteurs politiques dans le développement économique et démocratique, et surtout sur les droits politiques des jeunes. C’est notamment le cas de l’étudiant Hervé Mihindou qui rêve un jour devenir sénateur et député au Gabon.

Plusieurs ateliers ont organisés pendant ces assises, qui ont pris
fin vendredi. Les thèmes retenus sont en rapport avec le plaidoyer du
ROLBG sur la participation des jeunes au débat politique, la
participation politique des jeunes dans le cycle électoral au Gabon et
l’implication des jeunes dans les processus électoraux.