Gabon : Guy Patrick Obiang Ndong élu président de la Croix rouge

Guy Patrick Obiang Ndong, 38 ans, a été élu mardi à la tête de la Croix rouge gabonaise par 31 voix contre 10 pour son rival, Jean Pierre Mbadinga Nzamba. Le nouveau président promet de redorer l’image de l’institution et des hommes qui l’incarnent.

(De notre correspondant à Libreville)

Guy Patrick Obiang Ndong, médecin, a été élu président de la Croix rouge gabonaise par 31 voix contre 10 pour son rival. Son élection va mettre un terme au mandat de l’administration provisoire, qui gérait cette institution depuis pratiquement 2 ans.

Le nouveau président a dit vouloir travailler pour accorder une plus grande autonomie administrative et financière aux conseils provinciaux de la croix rouge et pour le développement du marketing local, en vue de la recherche de partenaires économiques pouvant faciliter la réalisation des projets retenus par les délégués. Il envisage également la construction des sièges dans toutes les provinces et la redynamisation des partenariats avec les opérateurs économiques et l’administration publique. « J’ai les moyens et les relations pour le faire », a-t-il lancé.
Le développement des échanges entre les différentes antennes locales de la croix rouge, le renforcement des capacités des volontaires et des délégués et la restauration de l’image des membres et des délégués provinciaux font aussi partie des ambitions du nouveau patron de la croix rouge gabonaise.

En raison de nombreuses difficultés de fonctionnement dans le passé, la croix rouge nationale a été mise sous administration provisoire pendant deux ans. L’élection de Guy Patrick Obiang Ndong à la tête de cette institution marque donc la fin de l’administration provisoire et le redémarrage officiel et normal des activités de cet établissement à vocation humanitaire.

Pendant les deux années, les responsables de l’administration provisoire ont réalisé plusieurs chantiers, entre autres, la révision des textes juridiques, la réhabilitation du bâtiment abritant le siège de la croix rouge, l’enrôlement des volontaires et des membres avec création d’une base de données de 2.453 volontaires et 482 membres.

Il y a eu aussi la mise en place des comités locaux et provinciaux dans toutes les provinces du Gabon, l’acquisition d’un logiciel comptable et la mise en place d’un système de performance basé sur les résultats, ainsi que la redynamisation des partenariats nationaux et internationaux, sans oublier le développement des activités humanitaires de proximité dans les domaines de la santé, de la préparation et de gestion des catastrophes, de l’hygiène et assainissement et de la sécurité alimentaire.