Gabon : évadé d’un poste de police, un voleur tente de se suicider


Lecture 2 min.
arton32894

Dany Kevin Okegué Apanga, 32 ans, Gabonais, a été interpellé le 17 août dernier par les éléments des forces de l’ordre, en plein délit de vol, au marché Mont Bouet, la plus grande surface commerciale de Libreville, alors que la plupart de ses compatriotes étaient entrain de trinquer, à l’occasion de la célébration du 53e anniversaire de l’indépendance du Gabon. Mardi, il a tenté de se donner la mort en se jetant dans la mer, afin d’échapper à la prison.

(De notre correspondant à Libreville)

La place de l’indépendance du boulevard du bord de mer de Libreville a été prise d’assaut ce mardi, peu avant 11 heures par les riverains. La circulation y a été bloquée pendant plus d’une heure. Et pour cause : Dany Kevin Okegué Apanga, qui venait de s’évader des locaux de la brigade sud du Camp Roux, après avoir effectué un plongeon de plus de 6 mètres à partir de la terrasse du poste de police situé au deuxième étage du bâtiment vient d’être découvert sur la plage. Le fugitif voulait se donner la mort par noyade, pour échapper à la rigueur de la loi qui doit s’appliquer sur lui. Mais il a été repêché par les éléments des forces de sécurités « C’est ce matin qu’on devrait le transférer au parquet pour qu’il soit entendu par le procureur de la République. Le dossier est bouclé au niveau du poste de police. C’est au moment, où on voulait lui donner son petit déjeuner qu’il a pris la poudre d’escampette. Nous avons rapidement encerclé le périmètre et l’avons repéré sur la plage », a confié une source policière.

«Je suis innocent. Je ne veux pas aller en prison. Je n’ai pas volé. Laissez-moi retourner chez moi», a lancé le présumé voleur, au moment de son arrestation à la plage du bord de mer.

« Il a subtilisé le sac à une dame le jour de l’indépendance. Quelques temps après, il est revenu sur les lieux de son forfait et a été reconnu par sa victime, qui a réussi à le maîtriser avec l’aide d’un agent de police. Le sac en question contenait un téléphone portable, près de 200 mille FCFA et plusieurs objets de valeur », selon la source policière.

Selon des sources judiciaires, l’indélicat est sorti de prison il y a seulement deux mois, après avoir purgé une peine de 2 ans d’emprisonnement ferme. Il a été encore écroué ce mardi au parquet de Libreville pour vol aggravé, selon les mêmes sources.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter