Gabon : étudiants en colère

Les étudiants de l’université Omar Bongo de Libreville (UOB) sont descendus une fois de plus dans la rue jeudi. Ils réclament leurs bourses et de meilleures conditions de travail.

De notre correspondant

Le mouvement d’humeur des étudiants de l’université Omar Bongo, qui a démarré aux environs de 11 heures locales jeudi, a empêché la tenue des cours dans l’après-midi, entraînant également la fermeture du restaurant universitaire. Les étudiants en colère ont brûlé aussi une dizaine de pneus, avant d’être dispersés par les forces de l’ordre. « Depuis la rentrée des classes nous n’avons pas touché notre bourses et nous n’avons aucune nouvelle de l’Etat à propos », a lancé une étudiante visiblement remontée.

Outre les problèmes de bourses, les étudiants de cette université réclament l’amélioration de leurs conditions d’études. ‘’Nous voulons une véritable bibliothèque au sein de l’établissement et des salles d’informatique dans tous les pavillons’’, ont-ils réclamé.

La semaine dernière, le ministre de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, Séraphin Moundounga, au cours d’une visite à l’UOB, a rassuré les étudiants sur la volonté du gouvernement à résoudre l’ensemble de leurs problèmes. En même temps, le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a décidé du démembrement de cette université par la création d’une autre université Omar Bongo Ondimba, à Boué dans l’Ogooué Ivindo, afin d’apporter un début de solution aux problèmes rencontrés par les étudiants.