Gabon : assistance aux nouveaux bacheliers dans le choix de la formation

Aider les nouveaux bacheliers à opérer des choix de formation
judicieux et adaptés au marché de l’emploi, tel est l’objectif que se
sont fixés le cabinet Bird Consulting, l’ONG Educaf et le Club
Management de l’INSG, à l’initiative de la 4e édition des Journées
d’intégration interuniversitaire, qui se tiennent à Libreville depuis
le 7 août 2014.

(De notre correspondant à Libreville)

Les salles de classe de l’Institut national des sciences de gestion
accueillent, depuis le 7 août 2014, les activités de la 4e édition des
Journées d’intégration interuniversitaire. Celles-ci sont consacrées
essentiellement à l’orientation académique des nouveaux bacheliers,
qui sont reçus tour à tour par des conseillers pédagogiques et autres
personnels de l’éducation, chargés de l’orientation scolaire.

« Ces journées sont non seulement un cadre de conseil et
d’orientation pour les étudiants, mais aussi une plateforme de
promotion de entrepreneuriat des jeunes. Notre objectif est d’accorder
une orientation objective aux nouveaux bacheliers en tenant compte de leurs projets professionnels et de leurs capacités intellectuelles.
Ce qui permet d’éviter des orientations scolaires hasardeuses à
l’origine du taux très élevé d’échec au cours des premières années
d’études supérieures. Mais il s’agit aussi de susciter l’adhésion des
institutions publiques, parapubliques et privées au financement et
l’ « accompagnement des projets de création de richesse en milieu
jeune » , a déclaré Vincent Ella Ondo, président du comité
d’organisation.

Organisée sosu le thème « Adéquation formation-entreprenariat et
autonomisation de la jeunesse africaine », la 4e édition des Journées
d’intégration interuniversitaire verra la participation d’une
quarantaine d’universités du Gabon et de l’étranger, lesquelles
proposeront, jusqu’à samedi, leurs offres de formation aux jeunes
Gabonais. De nombreux chefs d’entreprises prennent également part à
ces assises. Ils travaillent en partenariat avec les établissements de
formation professionnelle, pour arrimer les offres de formation aux
besoins du marché de l’emploi.

Une partie des travaux de ces Journées sera consacrée à la réflexion
sur le financement des entrepreneuriat des jeunes.