Gabon : 89% de femmes victimes de violences sexuelles

Selon une enquête menée par le gouvernement en partenariat avec les Nations Unies, 89% de femmes sont victimes des violences sexuelles au Gabon.

La célébration le 25 novembre 2017 de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes à donné l’occasion à Nicole Nguema Metogo, experte en genre et droits humains, qui a dirigé l’enquête citée, d’ouvrir un pan sombre de la société gabonaise.

Selon madame Nguema Metogo, 89% de femmes gabonaises recensées ont déjà subi des violences sexuelles. 83% subissent des violences économiques. Entre autres, interdiction de travailler et des privations financières.

Près de 64% de femmes sont touchées au Gabon par des violences physiques, selon l’enquête codirigée par le gouvernement et les Nations-Unies. Ce qui représente le double des violences que les hommes subissent dans les foyers.

De manière générale, les violences basées sur le genre constituent un véritable problème de société au Gabon , où de nombreuses ONGs, y compris la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille se battent au quotidien, afin de sensibiliser le maximum de personnes sur le respect des droits de la femme et surtout à aider cette dernière à s’approprier de tous les instruments juridiques mis en place par les pouvoirs publics, en vue d’une meilleure protection des couches sociales les plus vulnérables.

Une femme sur 3 sont victimes de violences dans le monde, selon les nations unies. Il s’agit notamment des violences sexuelles, verbales ou psychologiques.