Etats-Unis : fusillade dans une église noire, 9 morts et un suspect traqué

Aux Etats-Unis, un jeune tireur a fait neuf morts, ce mercredi 17 juin 2015, dans l’une des plus vieilles églises fréquentées par la communauté noire de la ville de Charleston, dans l’Etat de Caroline du Sud.

Drame au Etats-Unis où un jeune tireur blanc, actuellement en fuite, a fait neuf victimes, ce mercredi 17 juin 2015, dans l’une des plus vieilles églises fréquentées par la communauté noire de la ville de Charleston, dans l’Etat de Caroline du Sud aux Etats-Unis.

Vers 21 h (heure locale), un individu a tiré sur un groupe de fidèles réuni,s comme chaque mercredi, pour prier, à l’Emanuel African Methodist Episcopal Church de Charleston, dans le sud-est des Etats-Unis. Gregory Mullen, chef de la police locale dénonce un « crime hideux », un « crime raciste ». Il explique que ses services ont « pu constater qu’il y avait huit individus décédés à l’intérieur de l’église ». Parmi les deux blessés transportés à l’hôpital le plus proche, une personne était également décédée.

M. Mullen, qui indique qu’à « ce stade, nous avons neuf victimes de ce crime hideux », évoquant un « crime raciste », a confié que le FBI va venir renforcer la police locale pour traquer l’auteur de l’attaque. Selon RFI, malgré un très important déploiement des forces de l’ordre, ce dernier court toujours. La police a publié sa photo. le suspect est décrit comme un garçon d’une vingtaine d’années aux cheveux blonds, vêtu d’un jean, d’un blouson et de grosses chaussures. Il est considéré comme extrêmement dangereux, et un appel a été lancé à la communauté pour qu’elle fournisse toute information susceptible de conduire à sa capture.

Selon Reuters qui ajoute qu’une récompense pour son arrestation devrait être annoncée sous peu, le gouverneur de l’Etat Caroline du Sud, Nikki Haley, a appelé à observer une prière « en soutien aux victimes de cet acte incompréhensible ». Pour le maire de Charleston, qui parle d’un acte méprisable, « notre priorité maintenant, c’est d’attraper cet individu ». Il n’est pas exclu, dans les prochaines, des émeutes à caractère racial.