François Hollande : les difficultés avec le Maroc sont « dépassées »

Le Président français François Hollande a déclaré, ce dimanche, que les « difficultés entre la France et le Maroc sont non seulement effacées, surmontées mais surtout dépassées »

En visite au royaume chérifien depuis ce samedi, le Président français François Hollande a déclaré, ce dimanche 20 septembre 2015, que les « difficultés entre la France et le Maroc sont non seulement effacées, surmontées mais surtout dépassées ».

Lors de sa visite au consulat de France, François Hollande, s’adressant à la communauté française au Maroc, a indiqué avoir « ouvert avec Mohammed VI une nouvelle étape du partenariat franco-marocain ».

Pour le dirigeant français qui admet que les deux pays sont confrontés aux mêmes défis dans la lutte contre le terrorisme, notamment du groupe jihadiste Etat islamique, « nous avons une coopération qui n’a jamais cessé. Rien ne pourra l’altérer ». François Hollande faisait ainsi allusion à la brouille diplomatique de près d’un an provoquée par des dépôts de plaintes en France pour torture visant le patron du contre-espionnage marocain, Abdellatif Hammouchi.

Samedi, les deux pays, qui ont durci récemment leur arsenal législatif anti-terroriste, ont signé une déclaration conjointe pour unir leurs efforts pour la formation d’imams à l’Institut Mohammed VI, ouvert en mars à Rabat, et qui devra « promouvoir un islam du juste milieu conforme aux valeurs d’ouverture et de tolérance mais aussi pleinement ancré dans les valeurs de la République et de la laïcité ».

François Hollande qui a rappelé que 750 entreprises françaises étaient implantées au Maroc, a indiqué que « nous sommes capables d’avoir des partenariat exceptionnels, dans l’automobile, l’aéronautique et les infrastructures ». Le dirigeant français a en outre souligné le souhait de la France de renforcer son rang de premier partenaire économique de Rabat grâce à l’importance de ses investissements.