France : un scientifique du Cern accusé de terrorisme

Le scientifique du Cern arrêté jeudi à dans la ville de Vienne (sud-est de la France) a été accusé par des magistrats antiterroristes d’association de malfaiteurs en vue d’une entreprise terroriste, rapporte la BBC. Ce Français de 32 ans, d’origine algérienne, est soupçonné par la justice d’avoir préparé un attentat pour le compte d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Il a été mis en détention en même temps que son frère, lequel a finalement été relâché, sans accusations. Le Cern est un centre de recherche de haute technologie situé à la frontière de la France et de la Suisse ; il vise à étudier les conditions de formation de l’univers.