France : les actes islamophobes en forte augmentation

Depuis les attentats de janvier 2015 et de novembre, à Paris, les actes d’islamophobie sont en forte hausse en France.

Selon le Comité contre l’islamophobie en France (CCIF), qui s’exprimait ce lundi matin à Europe 1, les actes contre les musulmans sont en forte hausse. Une situation sans doute due aux attentats de janvier 2015 et de novembre qui ont ensanglanté la capitale française. « Les actes islamophobes atteignent, cette année, un sommet. Notre constat, il est dramatique. Sur le premier semestre 2015, on a eu une augmentation de plus de 23% par rapport à l’année dernière. On est très inquiets », confie Jawad Bachare, responsable régional du comité dans le Nord-Pas-de-Calais.

Le collectif établit un lien direct avec les attentats, notamment ceux perpétrés contre l’hebdomadaire français satirique Charlie Hebdo. D’après lui, le mois de janvier concentre ainsi à lui seul autant d’actes islamophobes que toute une année en région parisienne, région habituellement la plus touchée.

Hormis les mosquées dégradées, ce sont surtout les violences physiques qui ont le plus augmenté, notamment à l’encontre des femmes voilées. Face à la situation qui préoccupe le collectif, ce dernier demande au gouvernement d’agir pour au moins tenter de limiter les actes islamophobes.

D’autant que le CCIF estime que depuis les attentats du 13 novembre, la tension n’a fait que s’exacerber. L’organisation a relevé 22 actes islamophobes. « Par exemple, on interdit de plus en plus souvent aux mamans voilées d’accompagner les enfants lors des sorties scolaires. 119 cas sont liés à ces discriminations. Les 103 autres sont liés à l’état d’urgence, avec notamment des perquisitions abusives », précise Jawad Bachare.