France : la stèle des soldats africains de Sarcelles a été profanée

Un individu, non encore identifié, a vandalisé, la stèle des soldats africains déposée à Sarcelles, en région parisienne. Le Maire a porté plainte.

La stèle rendant hommage aux soldats africains de l’Armée française de Libération, déposée à Sarcelles, en région parisienne, a été vandalisée durant la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 novembre 2019. Un acte qui a outré plus d’un, notamment le Professeur Marcel Lourel, qui condamne un acte odieux, lâche et écœurant doublé d’une volonté raciste visant à exclure les 400 000 soldats de l’armée d’Afrique et les descendants du récit national, donc de la communauté nationale.

En tant que citoyen Français et porteur de la Lettre aux maires pour nommer des rues en hommage aux soldats africains et des Outre-mer, le Professeur d’université Marcel Lourel condamne – avec la plus grande fermeté – l’acte ignoble, haineux et de profanation de la stèle consacrée aux soldats africains, morts pour la France. Selon l’enseignant-chercheur, il s’agit d’une injure à tous ceux tombés au champ d’honneur ainsi qu’à leurs familles.

Le Pr. M Lourel estime que la Justice doit être impitoyable avec ceux qui désirent diviser les Français. Il indique que cet acte barbare n’est pas la France.