France : la diversité labellisée

Depuis septembre 2008, la diversité a son label. Pour prévenir des discriminations et promouvoir l’égalité des chances, le groupe AFNOR, organisme certificateur mandaté par l’Etat français, a lancé le Label Diversité. Ouverts à tous les employeurs publics et privés, ce label vise à encourager les bonnes pratiques de recrutement, d’évolution professionnelle et de gestion des ressources humaines.
Explications de Thierry Geoffroy, employé à la direction générale d’AFNOR Certification et chargé de la sélection des candidats à la « labéllisation ».

C’est une nouveauté en France. Depuis septembre 2008, le groupe AFNOR, organisme certificateur mandaté par l’Etat français, a lancé un Label Diversité visant à l’égalité des chances et à la prévention des discriminations dans les entreprises françaises. Ce label a pour objectif de promouvoir les bonnes pratiques de recrutement, d’évolution professionnelle et de gestion des ressources humaines en vue de développer la diversité dans le paysage socio-éonomique. Les premiers labels ont été attribués à sept entreprises : PSA Peugeot Citroen, Eau de Paris, BNP Paribas, CNP Assurances, International Language Organisation (ILO), NEF Osmose et l’agence d’intérim Randstad. Pour prétendre à ce titre d’une durée de trois ans, les organisations ont dû répondre aux dispositions d’un cahier des charges très stricte. Thierry Geoffroy, de la direction générale d’ AFNOR Certification, nous en dit un peu plus sur ce nouveau Label Diversité qui n’a pas fini de faire parler de lui…

Afrik.com : Qu’est-ce que le Label Diversité ? A qui s’adresse-t-il ?

Thierry Geoffroy :
Le label diversité a été lancé en septembre 2008 par les pouvoirs publics. Il fait partie d’un dispositif complet et cohérent mis à la disposition des organisations, grandes ou petites, qui souhaitent promouvoir l’égalité des chances. Il a pour objet de promouvoir les bonnes pratiques de recrutement, d’évolution professionnelle et de gestion des ressources humaines des entreprises ou des employeurs de droit public ou privé, en vue de développer la diversité et de prévenir les discriminations. Pour prétendre à ce label, les sociétés doivent répondre aux dispositions d’un cahier des charges complet basé sur 5 domaines obligatoires : l’état des lieux dans l’organisme, la définition et la mis en en œuvre de la politique diversité, la communication interne (sensibilisation, formation), la prise en compte de la diversité dans les activités de l’organisme et l’évaluation et axes d’amélioration de la démarche diversité.

Afrik.com : Depuis le lancement de ce label, combien d’organisations ont postulé ?

Thierry Geoffroy :
Il y en a eu une cinquantaine. Certaines avaient mise en place une politique diversité et d’autres en étaient assez éloignés. Résultat, seulement sept organisations ont été labellisées : PSA Peugeot Citroen, Eau de Paris, BNP Paribas, CNP Assurances, International language organisation (ILO), Nef Osmose et l’agence d’intérim, Randstad.

Afrik.com : Comment se déroule la sélection de ces organisations ?

Thierry Geoffroy :
Nous nous rendons chez les candidats pour constater des actions entreprises en matière de politique de diversité. Si les actions nous conviennent, la candidature de l’entrepris passe devant une commission prévue par le décret sur « la création du Label Diversité pour lutter contre les discriminations dans les entreprises ». Après avis de la commission permanente qui associe les partenaires sociaux, l’Etat et l’ANDRH (Association Nationale des Directeurs de Ressources Humaines), AFNOR Certification délivre le Label Diversité aux entreprises qui peuvent alors en bénéficier pendant 3 ans.

Afrik.com : Durant ces trois ans, les entreprises labellisées doivent-elles rendre des comptes?

Thierry Geoffroy :
Bien sûr. Il ne s’agit pas de donner un label et de s’en aller. Nous nous rendons dans les organisations pour voir si l’égalité des chances est appliquée, s’il n’y a pas de discriminations… On demande aux organisations de tenir leurs engagement sur le long terme.

Afrik.com : Quels sont les avantages de ce Label Diversité ?

Thierry Geoffroy :
Ce label permet aux organisations de développer une culture d’entreprise basée sur la diversité et de rendre l’entreprise plus attractive pour les employés et les candidats potentiels et de prouver qu’elles appliquent des principes reconnus en matière de non discrimination et d’égalité des chances.

Afrik.com : Ce label sert de publicité…

Thierry Geoffroy :
Oui, effectivement ça peut-être un plus !

Afrik.com : La norme européenne « Promotion de la diversité – Politique des ressources humaines pour la promotion de la diversité et la prévention des discriminations » sera-t-elle appliquée ?

Thierry Geoffroy :
C’est en tout cas la prochaine étape. La France devrait se tourner, d’ici peu, vers les autres Etats européens pour connaître leur avis. Affaire à suivre…

Consulter le site du groupe AFNOR