Finale de la Star Academy Maghreb : une étoile est née

Elle est marocaine, elle est fan de la chanteuse Dikra, elle est à peine âgée de 20 ans, elle est d’une mélomanie dévorante, elle est gracieuse, et elle caresse le rêve de se forger un nom d’airain dans le monde de la musique.

Et puis, contre toute attente, elle chante merveilleusement bien le registre assimi (algérois) de Nadia Benyoucef. Elle s’appelle Hajer Adnane. Eh bien, son ambition est devenue réalité. Hajer est l’heureuse et… élue de la Star Academy Maghreb de la fraîche émoulue chaîne satellitaire maghrébine Nesma TV. Hajer a décroché le trophée de star de l’édition inaugurale de l’Academy Maghreb, et ce, lors d’un show final, festif et interactif (vote par SMS) clôturant une rude compétition qui s’était articulée sur plus de trois mois et qui a débuté avec 14 candidats représentant la Tunisie, l’Algérie, le Maroc et la Libye. Hajer s’est classée avec un taux de 30% respectivement devant Ahmed (Libye, 28%), Hamid (Maroc, 24%) et Soraya (Tunisie, 18%).

« Cette victoire me donne le vertige. C’est grâce au public maghrébin que j’ai été élue. Un public qui m’a soutenue et qui m’a portée jusqu’à cette étape de la compétition. Je suis débitaire du public du Maghreb, sans qui je n’aurais jamais réalisé ce rêve. Ce public m’a écoutée… Aussi, j’offre ce trophée à tout le Maghreb. » Déjà, Hajer pense à adopter un style musical fédérant marocains et algériens. Des genres où elle confie « s’y sentir à l’aise ». « Si je fais un album, il y aura des compositions marocaines, algériennes, du tarab arabi, et du Maghreb quoi », ainsi présente-t-elle son projet. Une finale qui a vu défiler une constellation d’artistes du Maghreb, notamment Saber Roubai, Lotfi Bouchenak, AchKayen ainsi qu’une forte participation (pour ne pas dire une invasion) de chanteurs algériens, Khaled, Zahouania, Réda City16, Fella Ababssa, Ziad Nigro, Rym-K (113), Faudel, qui ont créé un maelström sur le plateau de Nesma TV.

Bien qu’il n’y ait pas de candidats algériens à la finale de la Star Academy Maghreb, l’Algérie était représentée de par la diversité musicale de son terroir. La preuve ! Les fistons du bled ont appliqué au pied de la lettre le titre de l’album Maghreb and Friends très cher au grand compositeur et instrumentiste Karim Ziad. « C’est une victoire pour le Maghreb ! Notre objectif premier est l’union cordiale. C’est extraordinaire ! Une Star Ac où le téléspectateur marocain vote pour le candidat algérien contre une Marocaine. Ou bien le téléspectateur algérien vote pour la candidate tunisienne contre une Algérienne. Et puis, ces artistes, Khaled, Faudel, Zahouania qui ont mis le feu sur le plateau. C’est une fierté pour le Maghreb », nous déclarera Nabil Karoui, chef exécutif au sein de Nesma TV du groupe Karoui and Karoui World à propos de cette aventure télévisuelle, satellitaire, maghrébine, musicale et surtout d’une grande fraîcheur juvénile d’un coup médiatique !

K. Smaïl, pour El Watan

A lire aussi:

 11255

 10083