Fin du mouvement de grève des enseignants au Gabon

Les enseignants, regroupés au sein de la convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED), ont décidé ce mardi au cours d’une assemblée générale à Libreville de reprendre les cours dès demain dans l’ensemble du territoire national. Ils étaient en grève depuis le 5 octobre dernier.

Notre correspondant au Gabon

La décision des enseignants gabonais de reprendre les cours fait suite à un accord signé la veille entre les syndiqués et le gouvernement. Mais il s’explique également par le paiement depuis quelques jours des primes de vacations des enseignants pour les examens de la fin de l’année scolaire écoulé, puis par la mesure prise par le chef du gouvernement de payer dès ce mois de décembre les salaires de tous les enseignants, grévistes ou non.

Le gouvernement s’est engagé aussi à payer selon un échéancier précis, dès le mois de janvier 2010, les rappels de soldes des enseignants et ce jusqu’à la fin de la même année. La somme est estimée à près de 13 milliards de francs CFA.

Outre ces mesures l’Etat a octroyé près de 1600 postes budgétaires aux grévistes et 745 enseignants auxiliaires ont été intégrés à la fonction publique, alors qu’un centre spécial de gestion de dossiers des enseignants a été créé au sein du ministère de l’Education pour résoudre les problèmes des personnels de l’éducation. « Nous sommes très satisfaits et nous irons dans les salles de classe dès demain’’, a confié Marcel Libama, l’un des membres du comité directeur de la CONASYSED.

Les enseignants, membres de cette convention syndicale, étaient en grève depuis le 5 octobre 2009, jour qui coïncidait avec la rentrée officielle des classes au Gabon. Ils réclamaient entre autres le paiement des primes et des rappels de soldes, ainsi que la régularisation de leurs situations administratives.