Fin de l’assaut, la vie reprend son cours à Saint-Denis

Maintenant que l’assaut contre un commando de terroristes lié aux attentats de Paris, vendredi dernier, est terminé, la vie reprend peu à peu son cours à Saint-Denis où les gens ne cachent pas leur soulagement.

Depuis 4h20 du matin, ils étaient bloqués chez eux car la police leur avait de ordonné ne pas sortir pour mener à bien l’opération contre un commando de terroristes lié aux attentats de Paris. Les habitants de Saint-Denis, commune située à quelques pas de la capitale française, sont encore sous le choc, mais ils ont désormais le droit de sortir dans la rue. La vie reprend en effet peu à peu son cours. La place où se déroulait l’opération menée par les forces de l’ordre françaises est bondée de monde. Personne ne cache son soulagement car la matinée a été rude.

En tout, sept terroristes ont été interpellés et neutralisés alors qu’ils se trouvaient à l’intérieur du bâtiment encerclé par les forces de l’ordre. Deux d’entre eux sont morts, dont une femme kamikaze qui s’est tuée en déclenchant sa ceinture d’explosifs. De nombreux habitants ont filmé, depuis chez eux, l’intervention musclée de la police française. Les assaillants vont être placés en garde à vue et interrogés. Leur interrogatoire pourrait durer 96 heures.

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve s’est rendu sur les lieux de l’opération, saluant le courage des forces de l’ordre ainsi que l’attitude des habitants de Saint-Denis qui ont respecté les consignes à la lettre. Les écoles, les lycées ainsi que l’université de la commune ont été fermés. Les cours reprendront jeudi dans la matinée.

Quelques policiers et habitants ont été blessés lors de l’opération. Ils ont tous été pris en charge par les services de secours.