Fellag, sur scène malgré tout

Après Fellag le comédien, voici Fellag l’auteur. Sa pièce  » Che bella la vita  » est un patchwork de certains de ses textes, joués par deux comédiens convaincants et mis en musique par Marc Perrone. Un spectacle réjouissant.

Ne vous y trompez pas, Fellag ne joue pas dans Che bella la vita. Il s’agit d’une succession de contes, de nouvelles et de récits écrits par le comique algérien mais joués, admirablement, par Chantal Trichet et Hugues Massignat, qui signe également la mise en scène. Les comédiens sont accompagnés par trois musiciens visiblement ravis d’être présents et à l’humeur toute contagieuse : Marc Perrone à l’accordéon diatonique, Jean-Luc Bernard aux percussions et Paco El Lobo à la guitare et au chant. Tous réunis sur la scène d’un théâtre parisien pour faire vivre les textes très aboutis de Fellag.

Faire appel à la vie

Le spectacle alterne entre comique et tragique. La recette pour réussir un bon couscous succède à la description, très vivante et extraordinairement interprétée par Hugues Massignat, de la trajectoire d’une balle, tirée par un islamiste, qui tue un de ses anciens amis qui n’a pas suivi le même parcours religieux. L’histoire de Nicolas qui a atteint l’orgasme en mangeant une huître et cherche depuis à renouveler l’expérience précède ainsi le récit très noir d’une psychanalyste algérienne au bord de la folie à force d’essayer de secourir ceux qui ont vécu l’horreur.

Non, Fellag ne joue pas. Mais, pour ceux que cela déçoit, son absence physique ne l’empêche pas d’être présent. Sa patte est partout : son ombre plane sur les textes, son humour cinglant se retrouve dans les saynètes qui se succèdent sous forme de solos ou de duos. Son humanisme habille le spectacle. L’auteur avoue avoir toujours écrit :  » pour fixer des doutes, des peurs, des certitudes, des révoltes, pour faire peur à la mort, faire appel à la vie « . En effet, si Fellag aborde souvent des sujets très durs, il reste avant tout un optimiste.  » Che bella la vita « , semble-t-il toujours dire !

Che bella la vita, contes, nouvelles et récits de Fellag, du 7 janvier au 9 février 2003, au TILF (théâtre international de langue française), Parc de la Villette 75019 Paris. Réservations : 01 40 03 93 95.