Eudoxie Yao ferrée par « Grand P », Emma Lohoues traquée par un autre Guinéen

Emma Lohoues

Alors que l’artiste guinéen « Grand P » a jeté son dévolu sur la star ivoirienne Eudoxie Yao, voilà que la ravissante Emma Lohoues est traquée par un autre artiste, lui aussi d’origine guinéenne.

« Grand P » et Eudoxie Yao

C’est à croire que la Guinée a lancé l’assaut sur la Côte d’Ivoire. Alors que la relation entre l’artiste guinéen « Grand P » est sur toutes les lèvres, au point de créer des jaloux, voilà qu’une autre piste a été dégagée, par un autre Guinéen, qui, lui, n’a d’yeux que pour l’ex de DJ Arafat, Emma Lohoues.

Il s’agit de Barry Idrissa, jeune rappeur, auteur-compositeur guinéen, qui évolue en Italie, qui vient de déclarer sa flamme à Emma Lohoues. « Aidez-moi à dire à Emma Lohoues que je suis amoureux d’elle depuis la Guinée », a posté l’artiste guinéen, selon une information d’Afrique Showbiz, qui précise que l’Ivoirienne n’a pas encore réagi à la déclaration d’amour.

Cette sortie du jeune artiste guinéen intervient quelques jours seulement après une sortie d’Emma Lohoues, plus précisément le mercredi 19 août, alors qu’elle se faisait interpeller par une internaute qui lui a demandé si elle entretient une bonne relation avec Ahmed Sylla, le père de son enfant, sachant que ce dernier s’est marié à une autre femme.

« Eh Allah, c’est écrit où qu’il devrait avoir la guerre après une relation ? C’est mon poto donc dommage pour les esprits chagrins », a répondu Emma Lohoues, toujours selon Afrique Showbiz. Une réponse qui a sans doute donné des idées au jeune Barry Idrissa, qui compte « voler au secours » du cœur de l’Ivoirienne de 34 ans.

Yvidéro et « Grand P »

Sur un autre registre, Eudoxie Yao se bat pour conserver son « Grand P », convoité par une autre Ivoirienne, Yvidéro. Invitée jeudi sur le plateau de l’émission Peopl’Emik, Yvidéro, qui avait auparavant posté sur Facebook des images de sa rencontre avec le Guinéen, a révélé être « la véritable madame « Grand P ». Mieux, elle annonce à qui veut l’entendre s’apprêter à débarquer en Guinée.