Etats-Unis : un jeune noir de 8 ans greffé des deux mains après une infection

Un jeune noir-américain a subi une double transplantation des mains à Philadelphie aux États-Unis. L’opération qui a duré dix heures a été couronnée de succès.

Ce mardi 29 juillet 2015, un jeune noir-américain a fait l’objet d’une double transplantation des mains à l’hôpital pour enfants de Philadelphie. Zion Harvey, atteint d’une grave infection qui l’a privé de ses membres, pourra désormais, après plusieurs semaines de rééducation, utiliser normalement ses mains.

Ayant déjà subi une greffe de rein, Zion Harvey a été greffé de deux mains et avant-bras. L’opération a nécessité la mobilisation d’une équipe médicale de 40 personnes. L’équipe a dû utiliser des plaques et des vis afin de fixer les os. Les artères et les veines ont du être reconnectées, ainsi que les tendons, les muscles et les nerfs. Le jeune Zion, jusqu’à son opération, a appris à manger, écrire sans mains. Cette opération a pu se faire après plusieurs années d’entraînement « suivies par des mois de préparation par une équipe remarquable », précise le directeur du programme de greffe des mains de l’hôpital pour enfants de Philadelphie. De plus, sans « la générosité du donneur et de sa famille », cette opération n’aurait pas pu avoir lieu.

Zion Harey pourra regagner son domicile dans quelques semaines. Il a confié aux médecins avoir hâte de pouvoir lancer un ballon. En attendant de pouvoir le faire, Zion devra prendre quotidiennement des médicaments anti-rejet. Des médicaments qu’il prend déjà depuis sa greffe du rein.

Une greffe similaire a été effectuée, en janvier 2000, en France, sur un patient âgé de 33 ans qui avait perdu ses deux mains à la suite d’une amputation après l’explosion d’une fusée artisanale.