Etats-Unis : un Afro-américain attardé mental a été exécuté au Texas

Il s’appelait Marvin Wilson, était Noir-Américain et attardé mental. Jugé responsable d’un meurtre, il a été condamné à mort et exécuté hier au Texas. Pourtant, une disposition de la Cour suprême américaine prévoit de faire une exception pour les cas de handicap mental. Mais la Cour ne donne aucune définition précise de ce type de handicap : libre à chaque état d’apprécier le degré de déficience intellectuelle. Dans le cas de Marvin Wilson, l’AAIDD, l’American Association of Intellectual and Developmental Disabilities, l’avait jugé attardé mental léger, ce qui n’était pas le cas de l’Etat du Texas. L’exécution révolte nombre d’associations de défense des droits de l’Homme et l’avocat du détenu, Lee Kovarsky, reproche aux autorités texanes d’avoir recours à des critères non scientifiques pour choisir quels citoyens doivent être exemptés de la peine de mort en raison de leur handicap.

Lire aussi :

 Les aventures militaires d’Obama en Afrique