Etats-Unis : un Afro-Américain abat deux policiers et se suicide

Un Afro-Américain a abattu, à bout portant, deux policiers new-yorkais, qui se trouvaient dans leur voiture, avant de se donner la mort.

Regain de violence à New-York où un Afro-Américain a abattu à bout portant, samedi après-midi, deux policiers qui se trouvaient dans leur voiture de patrouille, avant de se donner la mort. Les faits se sont déroulés dans le quartier de Brooklyn, à Bedford Stuyvesant.

Le tireur, qui a par la suite été identifié comme Ismaaiyl Brinsley, est un Afro-Américain de 28 ans. Selon les informations relayées, il a tiré à plusieurs reprises sur les policiers, qui étaient assis dans leur voiture, à travers la fenêtre du passager. Alors qu’il s’enfuyait à pied après avoir mortellement atteint les policiers à la tête, il a aussitôt été pris en chasse par d’autres fonctionnaires de police, Ismaaiyl Brinsley, arrivé sur un quai de métro, a retourné son arme contre lui et s’est suicidé.

Selon une information relayée par Le Figaro, le tireur avait laissé sur Instagram des messages de vengeance en hommage à Eric Garner et Michael Brown, morts dans des incidents impliquant des policiers blancs. Le site précise que c’est la première fois, depuis 2011, que des policiers new-yorkais sont tués par arme à feu.

C’est au moment même où les Etats-Unis sont secoués par des vagues de manifestations dénonçant les violences policières, notamment à l’égard de la communauté noire, après la mort à Ferguson et à New York, de Michael Brown et d’Eric Garner dans des confrontations avec les forces de l’ordre, que ce drame est survenu.

Un lien a été fait avec l’acte d’Ismaaiyl Brinsley, d’autant que, dans un message diffusé samedi sur Instagram, l’Afro-Américain évoquait Eric Garner et Michael Brown, proférant des insultes contre la police.