Etats-Unis : le policier blanc qui a tué le jeune Tamir Rice ne sera pas poursuivi

Le policier blanc qui avait abattu, en novembre 2014, dans l’Ohio, un garçon noir de 12 ans, Tamir Rice, qui brandissait un pistolet jouet, ne sera pas poursuivi par la justice.

Le policier blanc qui avait abattu en novembre 2014 dans l’Ohio un garçon noir de 12 ans, Tamir Rice, qui brandissait un jouet représentant un pistolet n’a rien à craindre. Il ne sera en effet pas poursuivi par la justice, ont annoncé, lundi, les autorités. « En se fondant sur les éléments de preuve qu’ils ont consultés et sur le recours à la force létale par la police dans le cadre de la loi, le grand jury a décidé de ne pas retenir de charges pénales », a déclaré le procureur Tim McGinty.

La scène du meurtre du jeune Tamir Rice avait pourtant été filmée par une caméra de surveillance. Tout a commencé lorsque deux policiers en patrouille sont intervenus dans un square de Cleveland, après avoir été alertés par un appel faisant état d’une personne armée sur place. L’un des deux agents ouvre alors le feu, tuant le jeune Tamir Rice de deux balles dans l’abdomen. Un an plus tard, le bureau du procureur affirme que la décision du policier de tirer était justifiée car Tamir Rice pouvait être considéré comme une menace.

« En prenant en compte cette conjonction d’erreurs humaines, de méprises et les communications échangées, les preuves ne mettent pas en évidence de faute pénale de la police », a assuré le procureur McGinty. Le grand jury soutient aussi cette thèse. Sans surprise, Samaria Rice, la mère de Tamir Rice, avait, elle, souhaité que les deux policiers soient condamnés.

Les Noirs qui tombent sous les balles de policiers est monnaie courante aux Etats-Unis. Et cette décision du grand jury concernant le meurtre du jeune Tamir Rice pourrait de nouveau raviver les tensions dans le pays. D’autant que de nombreux Américains manifestent régulièrement pour dénoncer l’impunité dont bénéficient les policiers responsables de meurtres de Noirs.