Et Solar Impulse boucla le tour du monde !

L’avion solaire Solar Impulse 2, qui a bouclé un tour du monde historique en volant jour et nuit, s’est posé à Abu Dhabi, aux Emirats Arabes Unis, d’où il était parti le 9 mars 2015.

Après un périple de 23 jours effectifs de vol et de 43 041 km à travers quatre continents, l’avion Solar Impulse 2 a bouclé, ce mardi 26 juillet 2016, un tour du monde historique. L’appareil, qui a volé jour et nuit à l’énergie solaire, s’est posé sans encombre à 05h05 GMT à Abu Dhabi, aux Emirats Arabes Unis, d’où il était parti le 9 mars 2015.

Piloté par le Suisse Bertrand Piccard, l’appareil est parti dimanche du Caire, en Egypte, et il a parcouru plus de 2 700 km en 48 heures. A son arrivée sur le tarmac de l’aéroport Al-Batten à Abu Dhabi, Bertrand Piccard a été rejoint par son partenaire, le pilote suisse André Borschberg. Là même où Solar Impulse avait pris son tout premier envol le 9 mars 2015 pour réaliser une petite étape : 13 heures de vol pour se rendre à Mascate, la capitale du Sultanat d’Oman.

Depuis mars 2015, les deux pilotes se sont relayés, pour faire voler Solar Impulse au-dessus de l’Asie avec des escales en Inde, en Chine puis aux Etats-Unis. Leur course s’est terminée dans le bassin méditerranéen : à Séville en Espagne puis au Caire en Egypte et enfin aux Emirats Arabes Unis. Au total, l’avion a parcouru plus de 42 000 kilomètres et a réalisé 23 jours de vol.

L’avion dont les ailes sont composées de 17 000 cellules photovoltaïques qui capturent les rayons du soleil pour recharger les batteries, a volé uniquement grâce à l’énergie solaire. L’appareil qui emmagasinait de l’énergie pouvait alors voler jour et nuit avec un rythme de croisière habituellement compris entre 50 et 100 km/h. Solar Impulse est aussi large qu’un Boeing 747, mais pèse seulement 1,5 tonne.