Et si Londres devenait la capitale de la France ?

Nicolas Sarkozy était en visite officielle les 25 et 26 mars derniers, sur les bords de la Tamise pour certainement raviver la flamme des relations Franco-Britanniques. Si de nombreux spécialistes y ont vu le début d’une idylle diplomatique entre Londres et Paris, il est légitime de se demander si, pendant sa parade royale à Buckingham Palace, le président français n’avait pas les jambes lourdes. Lourdes, du poids de ces centaines de milliers de Français qui chaque jour traversent la manche pour l’eldorado londonien ! Sans compter les Africains francophones qui y voient de plus en plus une capitale où la chance leur est réellement donnée de réussir.

Par Romaric Atchourou, Directeur de Radio DiasFM à Londres

Londres est peut-être une symphonie multiculturelle, une mégalopole aux couleurs arc-en-ciel, un juke-box de langues et de patois, mais la langue de Molière s’y fait de plus en plus souvent entendre. Qu’ils soient abonnés aux offices des buildings de la City, barman ou serveur dans un « Prêt à Manger », the Frenchies sont bel et bien là. 300 mille en région londonienne.

The french londoners

Les jeunes Français sont des milliers à traverser la Manche chaque année pour débarquer à Londres, une ville réputée pleine d’opportunités, une ville qui donne sa chance à tous, pourvu qu’on soit ambitieux et travailleur. A seulement deux heures de là, la France assiste impuissante à une nouvelle forme de courants migratoires. Paris, l’eldorado d’hier se vide aujourd’hui de ses fils et de ses filles qui partent en quête d’un soleil meilleur sur les bords de la Tamise. Ce soleil certes ne brille pas pour tous de la même façon. Mais mieux vaut bronzer à la lumière de la lune que d’attendre un soleil qui tarde à se lever.

N’oubliez pas votre pays

L’homme arborait encore ce sourire des grands moments. Séduction pour séduction, Sarkozy a usé de son bagout pour emballer la Grande Royale qui se laisserait bien tentée par une noce Européenne. Mais la tchatche du locataire de l’Elysée a-t-elle eu le même effet sur les French Londonners? Et si Nicolas Sarkozy, en super VRP de la République, était aussi là pour signifier aux immigrés Français de Londres « N’oubliez pas votre pays ».

Quel argument de vente Paris aurait-elle pu tenir à ces déçus du Système ? La France est-elle aujourd’hui attractive ? Paris donne-t-elle sa chance à tous ? L’égalité des chances, parlons-en. Se peut-il qu’un jour le pays de l’Egalité, de la Fraternité et de l’Unité, se conjugue avec Egalité, Opportunité et Diversité ?

Egalité – Opportunité – Diversité

A tout Seigneur tout honneur, la France de la Justice sociale a connu son temps de rayonnement en matière de protection sociale. Mais bon nombre de ces nouveaux contingents de frustrés ont attendu jusqu’à pas d’heure, la locomotive zébrée de la réussite sociale. Puis un autre, puis un autre encore, tous les ascenseurs sociaux, tous dans la même direction sans jamais marqué de pause à l’étage « Diversité et Minorité ». Soupires après soupires, à trop inspirer on s’étouffe. Pourquoi s’asphyxier quand juste à côté l’air est plus frais à respirer ?

L’herbe est plus verte par ici. Les parcelles s’arrachent à grosses gouttes de sueur. A force de bécher, les pensionnaires de l’Assistanat « Made in France » en ont certes les paumes endurcies. Mais les courbatures de fin de journées donnent toute sa saveur à la Livre Sterling. Quand à la saison venue, Sa Majesté contemple son Trésor, elle ne s’interroge pas quant à la couleur des mains qui le lui ont procuré. Parce que dans leur diversité, l’opportunité est offerte aux minorités d’avoir accès de façon égale aux ressources, Londres n’a pas fini d’accueillir les Français de toutes Origines.