Espagne : le Franco-algérien soupçonné de terrorisme reste en détention

La justice espagnole a décidé, ce samedi, de maintenir en détention le Franco-algérien interpellé mercredi dernier et qui est soupçonné d’activités terroristes en Syrie.

Ce samedi, la justice espagnole a décidé de maintenir en garde à vue le Franco-algérien interpellé mercredi dernier et qui est soupçonné d’activités terroristes en Syrie, notamment au sein de groupes djihadistes.

Abdelmalek Tanem avait été arrêté mercredi par la police espagnole avec l’aide de la police française à Almeria, dans le sud de l’Espagne. Les autorités espagnoles le soupçonnent de mener des activités terroristes en Syrie avec des groupes liés à Al-Qaida.

Outre le fait d’avoir été combattant, selon le ministère espagnol de l’Intérieur, Abdelmalek Tanem est accusé d’avoir organisé le passage en Syrie d’Européens désireux de combattre avec les djihadistes, à la frontière entre la Turquie et la Syrie.

Ce qui a motivé le juge espagnol Eloy Velasco à ordonner son maintien en garde à vue, en attendant son extradition en France, où il est recherché pour avoir envoyé en Syrie quatre personnes pour y combattre dans les rangs d’organisations djihadistes.