Epidémie de choléra dans les régions touchées par les inondations en Namibie

Une épidémie de choléra a été signalée dans une région du nord de la Namibie touchée par les inondations et les autorités craignent que cette maladie mortelle véhiculée par l’eau puisse se propager rapidement au reste des zones inondées.

Le ministère namibien de la Santé et des Services Sociaux a annoncé ce lundi, que quatre cas confirmés ont été détectés dans la région d’Ohangwena, avec un décès enregistré jusqu’ici.

La semaine dernière, environ 72 cas présumés de choléra ont été signalés et le gouvernement a indiqué que sur ces cas, il y a eu quatre confirmations par les laboratoires médicaux.

Le ministre de la Santé, Richard Kamwiu, a déclaré que le gouvernement faisait de son mieux pour assurer des services de santé dans les régions du nord frappées par la sécheresse.

Le président namibien, Hifikepunye Pohamba, a lancé la semaine dernière un appel à une aide internationale quand il a déclaré les régions inondées en situation de catastrophe nationale.

Les inondations ont fait plus de 42 victimes depuis le mois de février de cette année.

Plus de 4.500 personnes ont été déplacées par les inondations dans les zones du nord habituellement arides de la Namibie suite à des pluies torrentielles en Angola voisine, qui ont entraîné des inondations dévastatrices.

Le gouvernement a commencé à organiser des ponts aériens pour approvisionner plus de 250.000 personnes que les inondations ont isolées.